mercredi 27 juin 2012

La légende de Compostelle: Charles, Roland, Turpin, Volet 2



En ce mercredi 27 juin, le soleil est chaud, la température s'élève, les lieux frais seraient bienvenus. Le cheminant avance lentement tout en faisant la synthèse de ses lectures de la veille. Il se remémore les 5 épisodes relatés par Turpin:

1- l'appel de l'apôtre à Charles, le départ de ce dernier vers l'Espagne, et la victoire de Charles à Pampelune. Puis son arrivée à Compostelle, la prise de l'Espagne. Retour de Charles en France.

2- le "roi païen d'Afrique", Aigoland, s'empare de l'Espagne. Charles repart en Espagne, les armées ennemies se neutralisent au bord du fleuve Ceia à "Des Champs". Charles retourne en France.

3- Aigoland défie Charles à Agen mais Charles triomphe. Il poursuit Agoland à Saintes et le met encore en fuite.

4- Aigoland revient en Espagne et défie Charles à Pampelune. Après une controverse sur les religions qui les animent, ils conviennent de ce que l'issue du combat définira quelle est la loi la plus puissante, la loi chrétienne ou la loi sarrasine. Finalement Aigoland sera tué, les sarrasins seront battus.

5- Charles s'empare le lendemain de tout le pays de Navarre à l'issue de la bataille de Monjardin.
Le cheminant voit une zone d'ombre près d'une fontaine, il décide de se reposer. Il ouvre son sac et parcourt à nouveau l'ouvrage de Bernard GICQUEL. Il poursuit la lecture des chapitres commencée hier. (Bernard GICQUEL, La Légende de Compostelle, éditions Tallandier)

6-... Voici enfin Roland, le neveu de Charles! Choisi à sa demande par Charles pour affronter un géant, Ferragut, à la bataille de Najera, il développe avec lui "une excellente controverse" sur les religions. Roland triomphe de lui lors d'un combat en face à face. 

7-... La bataille des masques, à Cordoue, où Charles répondit au stratagème des sarrasins en "rendant sourds et aveugles" les chevaux. Charles triomphe et effectue un partage des terres ibérique entre les vainqueurs...

8-... Avec la paix revenue, Charles  convoque un Concile à Compostelle et attribue au lieu le titre de "siège apostolique" au même titre que Rome (Saint Pierre) ou Ephèse (saint Jean l'Evangéliste).

9-... Charles prend le chemin de la France. A Pampelune, il mandate Ganelon auprès  des  2 rois sarrasins de Saragosse, Marsire et Beligant, afin de leur rappeler "qu'ils eussent à recevoir le baptême ou à lui payer un tribut". Mais Ganelon trahit Charles lequel était "plein de confiance en sa parole » et passe un pacte avec les 2 rois sarrasins.

10-...Ainsi, l'arrière garde de Charles composée de 20 000 chrétiens est attaquée par les armées de Marsire et Beligant: d'abord 20 000 sarrasins sont tués mais la seconde armée sarrasine avec 30 000 hommes défait l'arrière garde. Les 20 000 chrétiens sont tués.... Seuls survivent Roland, Baudoin (frère de Roland), Turpin, Thierry, Ganelon...

11-... Roland fait retentir son cor d'ivoire, une centaine de chrétiens le rejoignent. Il retrouve Marsire et l'abat, mais ses compagnons sont tués. Lui,  "il fut blessé de 4 coups de lance et gravement atteint par les pierres et les javelots". Charles avait franchi le sommet du col  et ignorait ce qui s'était passé derrière lui.

12-..."dans une charmante prairie, au pied du port de Cize,  au-dessus de Roncevaux, sous un arbre, auprès d'une pierre de marbre", il dialogue avec son épée Durenda (signifie «portant des coups puissants" ou "écrase avec elle le sarrasin")". Il lui rend hommage et... "Craignant qu'elle ne tombe aux mains des sarrasins, il frappe 3 coups pour détruire son épée. Que dire de plus? Du sommet à la base, la pierre fut coupée en deux morceaux et l'épée à 2 tranchants n'en fut point ébréchée."

13-... Puis Roland sonne fort l'olifant («son souffle fendit le cor en son milieu")...le son parvint à Charlemagne dont l'armée avait dressé ses tentes dans le lieu appelé aujourd'hui Val de Charles...Ganelon, de retour auprès de Charles, dissuade Charles d'aller à son secours. Baudoin, puis Thierry, qui avaient fui dans les bois lors de la déroute, portent secours en vain à Roland. Roland se confesse à Dieu et meurt.

14-... Turpin, qui, au même moment, le 16 juin, célébrait la messe des morts avec Charles a une vision qui lui révèle la mort de Roland et le transfert de son âme au ciel par l'archange Saint Michel, Marsire étant, lui, envoyé en enfer. Il informe Charles. Baudoin, frère de Roland, arrive au camp et raconte ce qui s'est passé...

15-... Charles revient à l'endroit où gisait mort Roland. Funérailles solennelles, ... honneurs rendus à Roland durant toute la nuit.

16-... Le lendemain Charles revient à Roncevaux et venge Roland en tuant 4000 sarrasins à Saragosse. Le jour dura 3 jours, le soleil s'arrêtant dans sa course.

17-... La trahison de Ganelon fut prouvée à l'issue d'un combat entre Pinabel, représentant Ganelon, et Thierry, représentant Charles. Thierry triompha. Ganelon fut attaché à 4 chevaux et mourut écartelé et déchiqueté.

18-... Roland fut enseveli à Blaye, à l'Eglise de Saint Romain avec son épée et son olifant...

19-... D'autres héros le furent à Belin, au sud de Bordeaux...

20-... Lorsque Charles mourut, Jacques intervint auprès de Dieu pour qu'il aille au royaume des Cieux...Ce jour-là, 28 janvier 814, Turpin eut une vision au cours de laquelle il apprit la mort de Charles...




Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos observations: