vendredi 21 septembre 2012

MATEO ou Maître MATHIEU.


El Portico de la Gloria, ou porche de la Gloire°, a été construit par Maître Mateo à la fin du 12 ème siècle (entre 1168 et 1188). Les figures de ce portail, ou plutôt de ce triple portail, devaient permettre de transmettre l’Evangile au pèlerin.
Plus de 8 siècles plus tard, chaque pèlerin est en droit d’analyser selon sa propre perception ce magnifique ouvrage !
C’est ainsi que mon regard de cheminant s’est plus particulièrement fixé sur la colonne centrale du portail. 
Elle s’apparente à un arbre de Jessé ou plutôt un simple arbre généalogique, le père de David, Jessé, n’étant pas représenté. Cet arbre rend compte de la filiation terrestre du Christ et présente de mon point de vue au moins trois originalités captivantes.

Au bas de la colonne, côté Ouest, supportant le poids, on trouve Hercule tenant sous ses bras deux lions. Curieuse présence ! On peut y voir outre la référence à des cultes païens préchrétiens, l’expression du symbole de la force mais de la force maitrisée. En glissant ses bras dans la gueule des lions, le pèlerin « se nourrit » de l’énergie d’Hercule !

Toujours au bas de la colonne, mais côté Est, une représentation de Maitre Mateo, lui-même, agenouillé face au grand Autel. Il  incarne  la beauté du travail de l’architecte. La légende dit qu’en frappant leur tête trois fois contre celle de Mateo, les étudiants de Fonseca (université toute proche) espéraient s’enrichir du savoir, de l’intelligence et du talent de Mateo. Le pèlerin, en reproduisant°° ces gestes espère lui aussi bénéficier de cette aptitude à créer des œuvres d’art !
La force, la beauté, sont ainsi les supports de la construction humaine… associées à la spiritualité incarnée par les autres figures de la colonne, Marie, Jacques, le Christ en Gloire, les prophètes…

Enfin, autre originalité, la main creusée sous la statue de l’apôtre. En y mettant ses cinq doigts, le pèlerin inscrit à son tour sa trace dans la généalogie du temps.

Décidément ce Maître architecte°°° avait bien du talent.
° Portail de la Gloire apocalyptique du jugement dernier.
°° Je note qu’en septembre 2011 et septembre 2012, un périmètre de sécurité rendait impossible la reproduction de ces 3 gestes symboliques !
°°° Selon la légende, la statue aurait été nommée « El santo de los croques ».


L'apôtre Jacques



Hercule et les 2 lions, gueules ouvertes.



Vue partielle de la colonne centrale


Le bas de la colonne, Hercule.

Vue de la colonne centrale ( hors le haut en travaux)

Maître Mateo

Maquette du Porche de la Gloire


Détails du Porche

Le Christ en Gloire

Maître Mateo

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos observations: