samedi 28 juin 2014

L'âge des pèlerins à Santiago ou Saint Jean Pied de Port.


Cheminer…  à quel âge ?
D’une manière générale, les statistiques diffusées par l’accueil pèlerins à Saint Jean Pied de Port ou le bureau des pèlerins à Santiago ne permettent pas d’analyses très approfondies des âges des pèlerins. Les informations permettent toutefois de repérer quelques données globales.
Ainsi les données 2013 à Santiago montrent que globalement il y a 2 fois plus de moins de 30 ans que de plus de 60 ans : autour de 30% pour la première catégorie, 15% pour les « seniors ». De ce point de vue-là, le Chemin rend compte de divers profils d’âge  et les jeunes pèlerins sont bien présents.
De la même manière les informations diffusées entre 2006 et 2009 (ces données ne sont plus diffusées aujourd’hui) permettaient une analyse plus fine et montraient qu’1 pèlerin sur 10 avait moins de 19 ans, qu’1 sur 2 avait moins de 36 ans et qu’1 sur 20 était âgé de plus de 65 ans.
Pour ce qui est des données diffusées à Saint Jean Pied de Port, elles permettent parfois des analyses  intéressantes. C’est le cas pour les données 2011 (là encore l’information n’est plus diffusée depuis). Sur la base des résultats il est alors aisé de montrer que le profil des âges varie beaucoup suivant la nationalité considérée.
Les exemples traités montrent ainsi que l’âge moyen d’un pèlerin français est de 54 ans, celui d’un espagnol, de 42-43 ans. La population espagnole est beaucoup plus jeune que la population française. Les différences suivant le sexe ne sont pas significatives.
Autre résultat : le pèlerin canadien est plutôt âgé (autour de 20% de moins de 30 ans, 30% de plus de 60 ans), le sud-coréen, très jeune (près d’1 sur 2 a moins de 30 ans, 7% plus de 60 ans) !








jeudi 26 juin 2014

Cual lugar de Comienzo?



A la question « Lugar de comienzo » les réponses 2013 effectuées par les 215 880 pèlerins ayant retiré la compostela  ressemblent totalement aux résultats 2012.
Les principaux enseignements :
-          Un tiers des pèlerins  accomplit autour de 100 kms, distance minimum, pour avoir droit à la Compostela (pour les pèlerins marcheurs). Ce sont autour de 62 000 pèlerins en 2012, 78 000 en 2013.
-          Un quart des pèlerins marche sur plus de 700 kms dont sensiblement 20% autour de 700-800 (effet des départs de Saint Jean Pied de Port) et environ 5% au-delà de 1000 kms( dont 145 en provenance d’Arles, 176 de Vezelay, 3364 du Puy, 84 de Paris…)
-          Les 5 grands lieux de départ sont respectivement Sarria, Saint Jean Pied de Port, Leon, Cebrero, Tui. Ils représentent à eux seuls 109 496 départs en 2013 soit plus de la moitié des départs de pèlerins. Viennent ensuite Porto, Ponferrada, Roncevaux, Astorga.













vendredi 20 juin 2014

Cheminer vers Compostelle, en Eté, en Automne...



D’après les statistiques ce sont près de 18000 pèlerins qui ont retiré en moyenne, chaque jour, la Compostela en 2013 (215 880 pèlerins en 2013), soit environ 600 pèlerins par jour. Bien sûr ces moyennes ont un caractère « simpliste » et ne rendent pas compte des fortes variations mensuelles ou quotidiennes des Chemins. Le graphique joint montre qu’évidemment les mois d’Eté sont les plus fréquentés (un peu plus de 29000 pèlerins par mois en juin, 36500 en juillet, 46700 en Août (soit près de 1500 par jour) ,30900 en Septembre). Les mois qui encadrent l’Eté sont à 25200 pour Mai et 19600 pour Octobre.
J’ai accompli le Camino Francès en 2011 depuis Bordeaux, en 2012 depuis Saint Jean, avec un départ dans les 2 cas, au 15 août : je n’ai jamais ressenti l’effet « foule » ou « autoroute » sauf évidemment lors des 2 dernières étapes. En 2013, à nouveau, à partir du 15 août, j’ai cheminé sur le Camino primitivo et j’y ai vu très peu de pèlerins.
Alors ? tout cela renvoie au ressenti de chacun, mais l’Eté pour celui qui veut marcher avant le lever du soleil, assister à son réveil, le contempler au coucher, profiter de longues journées c’est…le pied ! Autant en Eté que le reste de l’année le chemin reste « une école et une métaphore de la vie » pour reprendre les mots de Laurence Lacour dans «  Jendia,  Jendé, Tout homme est homme Sur le Chemin de Compostelle », éditions Bayard.




mardi 3 juin 2014

Cheminer sur l’île de Ré avec les pèlerins de la Nature



L’échasse blanche, la mouette rieuse, le goéland argenté et ses petits, le héron cendré, l’aigrette garzette. Bref, encore un chemin…magique !

L'échasse blanche



Les mouettes rieuses




Le goéland argenté et ses petits




Le héron cendré




L'aigrette garzette



lundi 2 juin 2014

Les chiffres de Mai 2014 à Santiago!


Ce sont plus de 27 300 pèlerins qui ont retiré la Compostela en Mai. Au total, sur les 5 premiers mois de l'année 2014, près de 50 000 pèlerins ont retiré la Compostela, soit près de 8% de plus que l'an dernier à la même époque.