vendredi 23 février 2018

Les chiffres de Saint Jean Pied de Port, pour 2017.



L’évolution du nombre de pèlerins à Saint Jean Pied de Port rend compte d’une forte croissance  sur le long terme (période 1999-2017), mais d’une croissance parcourue de divers soubresauts qui actuellement se traduisent par un tassement des fréquentations, voire une baisse.
En 2017, le nombre de pèlerins enregistré à Saint Jean Pied de Port par « les  amis du chemin de Saint Jacques » était de 57.295, en baisse par rapport à 2016 (58.953 en 2016, soit -2.8%).
Au même moment, le nombre global de pèlerins ayant retiré la compostela, à Santiago, tous caminos confondus, était de 301.036, enregistrant une croissance forte par rapport à 2016, +8.3%, 277.854 pèlerins en 2016.
On serait tenté d’en déduire  que les résultats enregistrés à Saint Jean Pied de Port ne rendent pas compte de la dynamique observée à Santiago.
Pourtant, quand on regarde l’évolution du nombre de pèlerins effectuant le camino francès et qu’on enlève à ce nombre tous les pèlerins dont le lieu de départ est Sarria, lieu proche de Santiago, à sensiblement 100km (distance minimale pour avoir la compostela), que constate-t-on ?
Une baisse du nombre de pèlerins sur le camino francès (en ne retenant que les pèlerins dont le lieu de départ est autre que Sarria) depuis 2015.
En 2017 ce sont 101.020 pèlerins qui ont choisi le camino francès en ayant un lieu de départ autre que Sarria. Ils sont 3.2% de moins qu’en 2016 (ils étaient 104.309).
On retrouve donc sensiblement la même baisse, -2.8% dans un cas, -3.2% dans l’autre.
On note d’ailleurs que la baisse est observée à Santiago depuis 2015, l’année 2015 étant la dernière année de croissance observée, croissance très faible d’ailleurs (+1.3% entre 2014 et 2015).
La croissance observée sur le camino francès est donc le fait de la forte évolution des départs observés à Sarria : sensiblement 40.000 départs en 2011, près de 80.000 aujourd’hui, un doublement donc. Depuis 2013 le nombre de départs à Sarria est supérieur au nombre de pèlerins à Saint Jean Pied de Port.
Le nombre de pèlerins effectuant le camino francès et ayant un lieu de départ autre que Sarria reste autour de 100.000, il n’évolue plus significativement (autour de 94.000 pèlerins en 2011, 101.020 en 2017).
On invoque souvent la dynamique observée sur le camino portuguès et le camino del norte pour expliquer le tassement constaté sur le camino francès. Ce sont surement des facteurs explicatifs qu’il conviendrait d’approfondir.
Pour ce qui est du Norte, remarquons toutefois qu’en 2017 le nombre de pèlerins sur le norte n’a pas évolué significativement (+547 pèlerins, soit +3.2% entre 2016, 17.289 pèlerins et 17.836 en 2017).
La baisse enregistrée à Saint Jean Pied de Port, - 1658 pèlerins, ou plus généralement sur le camino francès (en ne tenant pas compte de Sarria), -3.289 pèlerins, n’est pas compensée par le seul norte, +547 pèlerins.
Le poids relatif du Norte a toutefois plus que doublé entre 2004 et 2017, passant de 7% à 15%.Cela apparaît lorsqu’on calcule le poids des pèlerins, à Santiago, ayant parcouru le Norte par rapport à l’ensemble regroupant ces pèlerins avec ceux, à Santiago, ayant parcouru le Francès avec un départ autre que Sarria.
Les principaux pays représentés à Saint Jean Pied de Port sont respectivement la France (8328 pèlerins) puis les USA, l’Espagne, l’Italie, ces 3 pays étant proches en effectif entre 6173 pour l’Italie et 6471 pour les USA. L’Allemagne arrive en 5ème position avec 4534 pèlerins devant la Corée du Sud, 3.909 pèlerins. Au total les 5 premiers pays représentent 55% de l’ensemble, la France intervenant pour 14.5%.
Au total, 109 nationalités ont été recensées en 2017 à Saint Jean Pied de Port.
On notera que les pèlerins français sont moins nombreux en 2017 qu’ils ne l’étaient de 2011 à 2015 (information non disponible pour 2016). Par exemple, en 2015, ils étaient 9.451, en 2017, ils ne sont plus que 8328, ils ont ainsi contribué à la baisse du nombre total des pèlerins à Saint Jean (moins 1658 pèlerins entre 2016 et 2017).
L’analyse par mois montre que les mois les plus chargés sont Mai (10.071 pèlerins) et Septembre (9.778 pèlerins). On sera surpris par la faiblesse relative du mois de juillet (moins de 7.000 pèlerins).

NB: les chiffres sont extraits des données publiées par les "amis de Saint Jacques de Compostelle" en Pyrénées Atlantiques ou par le bureau des pèlerins à Santiago.












1 commentaire:

  1. bravo pour cette étude statistique
    Pour moi , il serait utile d'avoir des statistiques d'autres lieux de comptage , tels que LE PUY , CAHORS (ou il y a plusieurs compteurs) , BURGOS ou LEON, et un comparatif des 4 ou 5 voies principales de France (Arles, Le Puy, Vezelay, Tours)
    ET pour mon usage personnel, des stats par Mois ou semaine, afin de choisir , pour mon propre chemin, des périodes ou l'affluence n'est pas trop insupportable.

    RépondreSupprimer

Vos observations: