jeudi 10 octobre 2013

L'itinérance selon Gaële de La Brosse dans "Chemins d'étoiles".…



… « Car l’itinérance est au cœur de la vie : le voyage ne se limite pas au déplacement physique, il va de pair avec un certain éveil de la conscience. C’est pourquoi il est l’acte fondateur de tout être humain : par essence, l’homme est un  homo viator, un être en marche. Le dépassement de soi, l’effort physique, le rapport au temps et à l’espace ouvrent son être à une nouvelle dimension qui se prolonge, à l’étape, par la rencontre et l’échange. Dans le dépouillement que lui impose son état, le voyageur expérimente les valeurs fondamentales que l’humanité a réussi, de tout temps, à préserver: l’effort, l’hospitalité, l’entraide, l’amitié. »…
Gaële de La Brosse, Chemins d’étoiles.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos observations: