samedi 9 novembre 2013

Cheminer sur les sentiers cathares entre Méditerranée et Ariège.



Les cathares (ou les « purs ») ont incarné un mouvement religieux au 12 ème et 13 ème siècle ; on les appelait aussi les Albigeois car la doctrine s’est répandue en particulier au sud de la France, dans le Languedoc. Ils diffusaient des idées religieuses contraires à la doctrine officielle, donc hérétiques. Pendant la croisade qui fut lancée contre eux par le Pape Innocent III en 1208, ils se réfugièrent en des endroits difficilement « prenables » par les croisés : Montségur, Quéribus…. Les hérétiques furent conduits au bûcher.
Il existe un chemin des sentiers cathares qui relie tous les châteaux, entre Port la Nouvelle et Foix, sur 250 kms environ, qui s’effectue sensiblement en 10-15 jours.
Il est magnifique en automne !
Parmi tous les beaux villages traversés, Montségur présente une originalité : implanté sur les contreforts du pog (montagne), il est accroché à la pente. « Cette configuration détermine son organisation. C’est un village de « soulane », exposé au sud dont les maisons mitoyennes se répartissent en bandes est – ouest le long des rues principales reliées par des ruelles perpendiculaires. Les maisons ont pratiquement toutes la même emprise au sol. Il en résulte un alignement régulier renforcé par le fait qu’elles sont couvertes d’une semblable toiture, de tuiles canal à faible pente. »
Sources :
-          Les chemins des châteaux cathares, A la croisée de la terre et du ciel, André Dehnel, François Lepère, Yvette Terrien. Lepère éditions.
-          Randonnées en Pays Cathare, Jacques Joffre, Rando éditions.












Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos observations: