lundi 11 juillet 2011

Les moulins de l’Eau bourde à Gradignan pour témoins…







Finalement, le futur marcheur aura passé beaucoup de temps à tester la qualité de ses pas, la robustesse de ses pieds, les réactions de son corps,  à l’ombre des parcs et bois de Gradignan, Canéjan, Cestas, avec l’eau bourde pour témoin.
Des séances de 2, 3, 4H ou plus, seul, avec son épouse ou avec ses amis, en ces mois de Mai, juin, juillet, trois mois particulièrement ensoleillés cette année.
Soleil, ombre, reflets de l’eau, pour partenaires,…
Et puis surtout, l’opportunité du silence…
Un temps de silence « en soi », « pour soi », pour faire le vide, s’isoler, questionner, ordonner, solutionner, détruire, oublier, reconstruire, comprendre, pardonner, imaginer, effacer, revivre, tricher, mentir, refaire, simuler, se rassurer, se déstabiliser, faire le deuil, donner naissance…
Un temps de parole silencieuse, pour méditer, se taire, écouter, respirer.
Ecouter le profond de son être, pour mieux se découvrir et se connaître.
Un silence au service de l’apprentissage de l’écoute de l’autre,
Le silence du marcheur, une épreuve, portée par les pas réguliers le long des sentiers...
Le silence, une peur, mais aussi un privilège…

1 commentaire:

  1. Superbe balade que j'ai découverte sous la pluie en ce dimanche 13 juillet 2014

    RépondreSupprimer

Vos observations: