jeudi 22 septembre 2016

Camino francès : le Cruceiro de Lameiros entre Portomarin et Palas de Rei.

1  
Un cruceiro est une croix. « Les cruceiros ont fait leur apparition au XIII ème siècle, au carrefour des chemins et sur les parvis des églises pour commémorer une tragédie ou adresser un remerciement. Riches ou modestes, ils sont un lieu de vénération, de rencontre et de dialogue. Comme c’est l’usage en Galice, ils montrent deux personnages : le Christ sur la Croix et la Vierge Marie » (extrait « d’Un amour de camino » d’Audrey Ferraro, éditions Publibook).
Ici, avec un magnifique chêne à ses côtés, symbole de la vie terrestre, le cruceiro de Lameiros, situé entre Ventas de Naron et Ligonde, amène le pèlerin de la mort au salut. La mort, par le lien à la terre, les os, la tête de mort. Le salut, par le lien avec le ciel et l’élévation vers un sommet spirituel incarné par le Christ et la Vierge. Un sommet qui ne peut s’atteindre que par un travail avec un marteau, une tenaille, une échelle. Alors la victoire est effective et s’incarne par une couronne de laurier.

C’est peut- être en ayant ces idées à l’esprit que le pèlerin dépose, au pied de la croix, un petit caillou, un petit papier porteur de messages aux vivants et aux morts…
En ce lieu, tout est symbole!










Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos observations:

Article publié le plus récemment:

Récapitulatif statistique des chiffres à Santiago et Saint Jean Pied de Port:2000-2019

 Les graphiques présentés sont issus des données diffusées par le Bureau des pèlerins à Santiago ou l'Accueil des Amis du Chemin de Sain...