mardi 31 octobre 2017

Camino 2017 : Etape-6, Terradillos de los Templarios – Sahagun – Bercianos del Real Camino.


Samedi 9 septembre, une étape de 22km, 5h30, relief plat. Un départ de nuit, il n’est pas 7h. Je veux contempler la nuit, la lune, les étoiles, et ressentir la fragilité de l’être.
Peu à peu, le jour, un bleu uni colore le ciel. Puis progressivement, avec les pas se succédant, le bleu s’éclaircit, et des nuages blancs poussés par un vent léger traversent l’horizon. L’atmosphère se réchauffe, la couleur ocre des terres inonde les champs, le vert de quelques arbres plantés le long du chemin protège le pèlerin.
Les villages sont plus nombreux que la veille : Moratinos (je me souviens y avoir dormi), San Nicolas del Real Camino ( avec un peu plus loin Ermita de la Virgen del Puente), Sahagun (un gros bourg) (les cafés sont assaillis par les pèlerins pour le petit déjeuner du matin), Calzada del Coto (une variante de camino est ici proposée, au nord, par la via Traiana, Calzadilla de los Hermanillos et Potré : je ne l’ai pas prise) et enfin Bercianos (un étrange « arceau », pas esthétique du tout, annonce l’entrée dans le village). Bercianos, en ce samedi, connaît une ambiance de fête, d’ailleurs une fanfare allant et venant le long de la rue principale se charge d’une part de l’animation.
Peu de pèlerins sur le chemin, peu d’occasions d’échanger !
Il est près de 13h et tandis que j’approche du bar – hôtel Rivero, anonyme parmi ces divers groupes de gens, devenus depuis longtemps indifférents à la présence des peregrinos, je note que les 2 bars du village font le plein : les apéritifs et tapas commencent à être bus et dégustés, ils ne vont pas tarder à être  rois. Les gens échangent et semblent heureux, les enfants pratiquent leur sport favori, le football.
Les bruits montent, les télévisions, en ce milieu de journée, sont encore et toujours allumées dans les bars … « religion » ou « passion » du football oblige !
Contraste profond entre le silence du chemin et le bruit au village !

Tout l’après-midi sera placé sous le signe du bruit, la soirée aussi ! Bref, un samedi d’été à Bercianos del Real Camino !













Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos observations: