mardi 30 août 2011

De Pamplona à Estella...par Puente la Reina


Etape Pamplona (Cizus Menor) – Puente la Reina, 20 kms, 5h, chaud,
…IL est 8h lorsque Jean Luc me laisse au point où il m’avait retrouvé la veille. Je passe la première heure à marcher aux côtés d’un canadien, mais il va trop vite pour moi , je le laisse filer…le paysage est très beau, très aride…le blé a été coupé, les champs labourés,…des éoliennes partout autour…
….11H29…une demi-heure d’arrêt…j’ai mal au tibia droit, je me suis mis dans le rouge au départ, je change de chaussettes, je me recrème…
…avec le chemin, il s’agit bien de remonter les siècles, retrouver les signes culturels liés à l’architecture, aux écrits, aux croyances, retrouver la transcendance de Dieu…
…avoir moins pour être plus…
…autres signes, les sourires, les gestes, les chants le soir….
…face à la croix, face au Christ supportant le monde, dans l’église de Puente la Reina, je lis des textes sur l’assèchement, la quête vers l’essentiel, l’unique…
…la coquille, tendre la main à l’autre pour se remplir de l’autre, n’être que par l’autre qui n’est que par moi…
…le dortoir c’est bien mais trop souvent ça pue, ce n’est pas forcément une source de rapprochement….
…ultreia, plus loin, gérer sa marche, ses pas, prendre le temps pour maintenir l’harmonie entre le corps et l’esprit…
Etape Puente la Reina – Estella, 22kms, 6H, très chaud,
…7H, sur le fameux pont roman de Puente…
…l’autre, ses sourires, ses messages d’encouragement, ses prescriptions, sa présence dans les moments difficiles…
…tiens,  la vigne qui se fait plus présente,…
…tiens des fourmis sur le chemin, ce ne sont plus des escargots, …des oliviers, des bottes de paille, des tournesols,
…le bâton soutient, soulage, il est une force…
…des chapelles, des souvenirs,…longues séquences de silence…tout défile, les réussites , les échecs, les non deuils…les plaies…remettre en ordre, découvrir un nouvel ordre…
…vol de moineaux dans un champ de tournesol, tandis qu’il fait très chaud…
13h, …encore un dortoir…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos observations: