dimanche 28 août 2011

De Saint Jean Pied de Port à Pampelune...


Etape Saint Jean Pied de Port – Roncevaux, jeudi 25 août, 8H pour 26 kms, très chaud
…départ 10h30 après avoir fait examiner mes pieds et avoir subi une séance de kinésithérapie « énergétique »,
… de fait, je verrai peu de marcheurs sur cette longue étape qui conduit  sur 18 kms de l’altitude 200m à1430 m, col de Lepoeder, pour redescendre sur les 7.6 derniers kms à 950m.
…la porte de Saint Jean Pied de Port donne accès à une nouvelle naissance basée sur des petits pas qui viendront à bout des Pyrénées, épreuve du jour,
…12h, le vent se lève, merci le vent…
… refuge d’ Orisson, au bout de 7 kms, j’ai déjà soif, 2 bières…
… 13h, une pause, pain et sardines…
…Il est un moment où le chemin s’empare du marcheur, le possède, le conduit…
…les paysages sont magnifiques mais je n’en profite pas car le profil montant est très contraignant, 7% sur de longues séquences…et c’est dur…
…16h58, chaud, chaud, soif, soif, soif…la fontaine de Rolland est bienvenue,
…17h15, sommet du col de Lepoeder, 1430m, j’aperçois Roncevaux et son monastère, il me reste 1H 30 de marche,…
…le sac trop chargé freine, affaiblit et ralentit…les pas sont lourds, lents, lents…dans cette belle allée d’hêtres…
…18h30, Roncevaux, une marcheuse m’indique l’Albergue où je passerai la soirée dans un dortoir, j’ai le lit 316.Je n’ai vu pratiquement personne entre Le Muret et Roncevaux et voilà que je me retrouve dans une foule de marcheurs, pèlerins, …curieux !
Etape Roncevaux – Larrassoana, 27kms, 7h, pluie jusqu’à 11h…
… départ 7h, la pluie, le poncho…
…désormais sur le chemin des marcheurs devant, des marcheurs derrière, rien de comparable avec la séquence Le Muret Saint Jean Pied de Port. J’étais sur les traces de l’histoire, je suis désormais sur le chantier du maintien du tracé avec de nouveaux ouvriers présents sur el camino. Cela me rassure car je sais que devant et derrière mes pas sont des filles ou garçons portés par le même objectif, Santiago…
…la journée, le pèlerin est à l’épreuve, le soir il se « lâche » et libère une joie de partage…  les repas dans les albergues sont d’immenses instants de joie et de convivialité…
…le dortoir est frustre, nous sommes les uns sur les autres, …pas terrible…
Etape Larassoana – Cizur Menor, ouest de Pamplona, 21.3 kms, 5h 15, temps frais…
…7h, départ, je suis motivé car l’étape est assez courte et je vais retrouver Brigitte, Jean Luc et Martine qui viennent passer l’après-midi et la soirée à mes côtés …signe d’encouragement infini…
…je traverse Pampelune et cela me fait tout drôle de retrouver la foule, alors que je viens de passer 10 jours dans un véritable no man’s land…université de Navarra…Cizur Menor…arrivée à 12H15…

1 commentaire:

  1. Après Saint Jean Pied de Port, et Ronceveaux franchi, la porte est ouverte sur le camino !!! De plus les pieds ont trouvé, semble-t-il, un second souffle et ça c'est un signe !! Santiago est à portée de vue ... ou presque ... déjà une grande partie de ton "Voyage" réalisée, et après ce petit week-end revigorant auprès de Bridget, les pas vont dorénavant te sembler plus légers .... A bientôt pour encore plus de photos et d'infos !!! Plein de pensées pour t'accompagner !!

    RépondreSupprimer

Vos observations: