jeudi 22 août 2013

El Camino primitivo : étape 5, Pola de Allande – Embalse de Salime, ( Puerto del Palo et Embalse de Salime).

El Camino primitivo : étape 5, Pola de Allande – Embalse de Salime, ( Puerto del Palo et Embalse de Salime).
Une étape bien belle mais ô combien physique, 31 kms, 10 H pour l’accomplir !
Tout démarre à 7H 30 avec l’ascension del Puerto del Palo, 1146 m. Le sommet est atteint à 9H 45, 2H 15 d’élévation pour 500m de dénivelés. Accueilli par des troupeaux de vaches en liberté, un vent vif, des éoliennes, de larges prés.
Montefurado, 10 H 15, petit hameau, je prends une photo avant qu’une nappe de brouillard ne vienne recouvrir l’horizon !
Le soleil revient, le chemin évolue en descendant dans une forêt de chênes, beaucoup de fougères…
Arrêt à Lago vers 11H 30 pour boire. Je rencontre des pèlerins espagnols avec lesquels j’échange !
Et puis une forêt de pins, je respire les parfums…
12H 30, avant d’attaquer la sixième heure, nouvelle pause à Berducedo, sur une table d’aire de repos. J’ai fait 17 kms. Au départ, je me trompe, ayant « zappé » une concha : 2.5 kms pour rien.
Des paysages, des couleurs, des oiseaux, papillons et abeilles jouent avec les couleurs des fleurs…
14H, La Mesa : dans la descente, je croise une jeune française qui fait le chemin à l’envers, venant de Séville. Elle me signifie qu’après la Mesa, il faudra remonter à 1050 m et enfin descendre de manière assez vertigineuse vers le barrage de l’Embalse de Salime, à 250 m d’altitude. Je savais que cela serait dur ! J’aperçois d’ailleurs au loin, en hauteur, un champ d’éoliennes et me doute bien que le chemin doit passer à leurs pieds !
Le cheminant regarde souvent le sol, cet univers de pierres aux formes et structures si différentes, se replie dans la coquille du temps et finalement 45’ plus tard, les éoliennes sont toutes proches de moi ainsi d’ailleurs que de belles vaches rousses !
Allez, cap sur la descente en forêt, le barrage apparaît au loin : retour à 250 m d’altitude en 6 à 7 kms.

17 H, je retrouve la grande route, 17H 30, je pose enfin mon sac !













Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos observations: