mercredi 28 août 2013

El camino primitivo : étape 0, les premiers pas à Oviedo, samedi 17 août 2013.

Au IX ème siècle, le roi Alfonso II El Casto fut le premier souverain à prendre le chemin de Compostelle. Il le fit à partir d’Oviedo. Ainsi naquit le Camino primitivo.
Au Moyen Age, de nombreux pèlerins faisaient le détour depuis Léon pour vénérer les reliques présentes au sein de la cathédrale Saint Sauveur, basilique del Salvador, actuelle Camara Santa.
Une chanson du Moyen Âge proclamait : « Quien va a Santiago y no va al Salvador Visita al criado y déjà al Senor » soit « Qui va à Santiago et ne va pas à Saint Sauveur, vénère le Serviteur et délaisse le Seigneur ».

Oviedo est aussi connu pour un suaire, une toile de lin qui rappelle parfaitement le linceul de Turin, ainsi que par la légende de « la possédée d’Oviedo », cette jeune fille qui fut délivrée du démon par l’intercession de Saint Jacques. Encore un miracle à son actif !














Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos observations:

Article publié le plus récemment:

Récapitulatif statistique des chiffres à Santiago et Saint Jean Pied de Port:2000-2019

 Les graphiques présentés sont issus des données diffusées par le Bureau des pèlerins à Santiago ou l'Accueil des Amis du Chemin de Sain...