jeudi 28 août 2014

El camino 2014, Compostelle - Muxia: étape Olveiroa - Muxia, 33 kms, 8h.

7h 30, ce jeudi 28 août, départ d'Olveiroa! il ne pleut pas, il fait doux et la nature renaît! les oiseaux chantent, les ruisseaux libèrent leur musique, des veines d'eau traversent le chemin, les éoliennes attendent la force du vent pour délivrer l'énergie dont nous avons besoin! De fait, le ciel est gris et rien ne dit qu'il ne pleuvra pas! allez, c'est chose faite! place au poncho à nouveau!
Cela durera environ une heure et puis un ciel gris reviendra! des nuages lourds ou épais recouvrent la cime des hauts arbres! l 'horizon se referme! finalement la lumière reprendra son ascendant sur l'ombre, et sans un soleil éclatant, les cheminants pourront poursuivre leurs pas vers Fisterra ou Muxia! Ce matin, rares étaient ceux qui faisaient le choix de Muxia, une grande majorité préférant Fisterra!
L'étape est longue, la nécessité d'oublier le temps est primordiale, sinon c'est l'angoisse permanente! c'est vrai que le Chemin rappelle la démarche bouddhiste de détachement: si je pense aux 8 ou 9 heures de marche qui m'attendent, je crains de perdre ma motivation! alors je cherche à oublier ce temps, à le "tuer", en lançant mon esprit sur d'autres chemins!
Ce sont les fameux chemins du questionnement, du pourquoi? c'est le champ du spirituel, c'est à dire cette part de notre cerveau qui, à coté de l'intelligence et de l'éthique ou morale en constitue la troisième facette! une facette de douleurs, souvent! Pour certains ces trois facettes définissent notre conscience! les gens de foi disent, nôtre âme!
Et le chemin se poursuit parmi les eucalyptus, les châtaigniers, les chênes... La vie s'exprime à travers les travaux agricoles, le travail en forêt! Dans les villages, le klaxon du boulanger prévient de son arrivée! Cela me rappelle mon enfance... autrefois...
A 13h 30, j'aperçois enfin la mer, mais il reste encore prés de 8 kms et quels kms! de nombreuses rampes, paradoxe alors qu'il faut aller vers le niveau de la mer! A 15h, me voici sur le cailleboutis qui mène à Muxia! 15h 30, enfin, l'hôtel!
Une longue étape, difficile sur la fin!
Un temps de repos et... cap sur le coucher du soleil: entre 20h30 et 21h20, un merveilleux spectacle! au bout du chemin, le cheminant est assis sur ces grosses pierres brutes ou rochers et tandis que les vagues de l'océan viennent mourir en claquant les rochers, là bas, au loin, le Dieu Soleil, s'endort progressivement...










Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos observations: