mercredi 30 mai 2012

Estella, Lizarra, les étoiles de la révolte, l’épée de Damoclès.


... "l'innocence du camino"...

« Lundi 8 octobre 2001, étape Puente la Reina – Estella,
…  Dans un bar de la place, Ester commande un menu de pèlerin. En attendant d’être servie, elle focalise son attention sur les images que diffuse une télévision accrochée en hauteur, dans un angle de la pièce. Les autres clients en font de même car le sujet du reportage est inquiétant. Il est question des conséquences liées aux attentats perpétrés aux Etats Unis, le 11 septembre dernier….. Elle veut chasser de son esprit la folie qui s’empare du Monde…pour retrouver l’innocence du camino… »
Audrey FERRARO, « un amour de camino », www.publibook.com.

… aujourd’hui 20 mai 2012, les pas du cheminant communient avec la nature sur les sentes d’Espagne. Et pourtant, là à 2 pas de Ferrare, en Italie, la terre tremble… 7 morts, 3000 personnes évacuées…
… aujourd’hui 29 mai, entre Modène et Ferrare, la terre tremble à nouveau…15 morts…
… pourquoi ? Pourquoi vénérer une nature qui embellit l’univers et accueille les pas du pèlerin ? Pourquoi être rejeté par sa violence lorsqu’elle se déchaîne ? L’idée de la nature serait-elle de nous mettre à l’ordre ? De nous rappeler sa puissance ? De nous accuser ? De nous faire vivre avec une épée de Damoclès sur la tête ?
… plus je marche, plus je doute !... plus je me sens proche des autres pèlerins italiens sur le chemin !
… pourquoi ? Au fonds, le camino ne serait-il pas un chemin de confort et d’assurance, comparé aux chemins de Modène, Ferrare, Finale Emilia, d’Emilie Romagne !... est-il si « innocent » que cela ?
… 8 octobre 2001, 20-29 Mai 2012, …comment en ces nuits « trouver le repos » ?...

Le Christ de Puente la Reina, pourquoi?



Mai 2012, les "peregrinos" à Estella...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos observations: