mercredi 16 mai 2012

Le Sourire de Malte, « Heureux êtes-vous… ».



A Cizus Menor, l’auberge de pèlerins de l’ordre de Malte, l’Encomienda (commanderie) sanjuanista, témoigne de la présence active sur le Chemin de Compostelle du  Souverain Ordre de Malte. « Ce souverain ordre militaire et hospitalier de Saint Jean de Jérusalem, de Rhodes et de Malte, plus connu comme le Souverain ordre de Malte, est un ordre de l’Eglise catholique à finalités humanitaires et en même temps une personne morale de Droit international reconnue et approuvée par le Saint Siège ».
L’Eglise San Juan adjacente, église des Chevaliers, permet de redécouvrir la croix de l’ordre de Malte ou croix de l’ordre de Saint Jean de Jérusalem, ainsi que la bannière de l’ordre des Hospitaliers de l’ordre de saint Jean de Jérusalem.
La croix de Malte a 4 branches et 8 pointes. Chacune des pointes pourrait, dit-on, renvoyer aux huit Béatitudes du Sermon du Christ sur la Montagne. (Evangile de Matthieu) :
-        avoir une âme de pauvre
-       être doux
-       éprouver un grand chagrin (être affligé)
-       avoir faim et soif de justice
-       être miséricordieux
-       être un cœur pur
-       être artisan de paix
-       être persécuté pour la justice. 
Le blanc incarne bien sûr la pureté, le rouge renvoie aux ordres militaires.

La bannière de l’ordre des Hospitaliers de l’ordre de Saint Jean de Jérusalem est une croix latine blanche sur fonds rouge.

Des gerbes de blé, éléments de Soleil et de Purification, viennent illuminer l’ensemble.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos observations: