dimanche 8 juillet 2012

Les chaines de la Collégiale royale de Roncevaux.


Lors de la bataille de Las Navas de Tolosa (Castro Ferral dans la province de Jaen), le 16/07/1212, les Chrétiens emmenés par le Roi de Castille Alphonse VIII, par Pedro II d’Aragon, et par  Sanche VII de Navarre battirent les Almohades du calife al Nasr connu sous le nom de Miramamolin. La légende affirme que Sanche de Navarre, dont le tombeau est dans la Collégiale royale de Roncevaux ( salle capitulaire), aurait, pendant la bataille, traversé la dernière défense almohade avec une troupe choisie spécialement pour sa bravoure, et  aurait cassé les chaînes des "milliers d'esclaves enchaînés et armés de lances" qui entouraient la tente du calife.En mémoire de ce geste, le Roi de Navarre, dit Sanche le Fort, (1170? – 1234), aurait incorporé les chaines à son blason. Au centre serait placée une émeraude prise à l’ennemi et symbole de la victoire.
Cette bataille a ouvert la voie à la reconquête de la majeure partie Sud de l’Espagne.

NB : «  D'une façon moins légendaire les chaînes dériveraient d'une représentation stylisée des rais d'escarboucle, et l'émeraude serait l'ancien umbo. En effet, autrefois, les boucliers étaient renforcés par des bandes de métal qui partait du centre du bouclier, l'umbo. Ces bandes de métal, forgées et travaillées, furent nommées rais d'escarboucle. » (http://svowebmaster.free.fr/drapeaux_Navarre.htm)

Ci après des images prises dans la salle capitulaire de la Collégiale royale ( consacrée en 1219 sous le règne de Sanche VII)


Les chaines de la Bataille de Las Navas de Tolosa
Le tombeau de Sanche VII, le Fort, dans la salle capitulaire


Vue de la salle capitulaire


Sanche le Fort à la Bataille de Las Navas de Tolosa


Une représentation des chaines

Autre représentation

Les chaines sur le tombeau, un blason

Le vitrail Ouest de la salle capitulaire





Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos observations: