vendredi 24 août 2012

La rencontre d'Alain et Sylvie à Molinaseca, entre El Acebo et Cacabelos.


Etape El Acebo - Cacabelos: 33kms, 9h.

" Réver un impossible rêve, porter le chagrin des départs, brûler d'une possible fièvre, partir où personne ne part, aimer jusqu'à la déchirure, aimer même trop, même mal, tenter sans forces et sans armures d'atteindre l'inaccessible étoile, telle est ma quête, suivre l'étoile, peu m'importe mes chances, peu m'importe le temps, ma désesperance et puis lutter toujours sans question ni repos, se damner pour l'or d'un mot d'amour, je ne sais si je serai ce héros mais mon coeur serait tranquille et les villes s'éclabousseraient de bleu parce qu' un malheureux brûle encore bien qu'ayant tout brulé, brûle encore, même trop, même mal, pour atteindre à s'en écarteler, pour atteindre l'inaccessible étoile".
Jacques BREL, La quête

Départ 6h15, le chemin suit la route, puis avant Riego de Ambras, il retrouve son univers pierreux, dangereux.Il descend farouchement et oblige à une attention soutenue!
Avec la nuit, la frontale devient essentielle, le cheminant a moins de temps pour contempler les étoiles! Elles semblent moins nombreuses, les nuages semblent les cacher.
Le temps est assez frais, le cheminant a mis la veste!
Le temps s'écoule, le jour se devine!
Alors, beaucoup d'oiseaux sur le chemin, des gros, des petits, en quête d'insectes! Ils semblent habitués aux "peregrinos".
Le ciel offre ses nuages qui se font et se défont libérant divers tons de couleur: le bleu, le blanc, le gris, échangent leurs secrets tandis que les étoiles se replient et que le soleil se lève.
8h20, Molinaseca, immense calme dans la traversée, chiens et chats dorment à même la rue!
Les martinets chantent! la cloche de l'église sonne 8h30...

"Frank et Ester traversent ensuite la plaine du Bierzo, joli petit avant gout de la Galice avec laquelle elle possède des liens historiques même si administrativement, cette circonscription appartient à la province de Leon.Ainsi, entre les Monts de Leon, qu'ils laissent peu à peu derrière eux et la chaîne du Cebreiro qu'ils graviront d'ici 2 jours, les amants profitent de la verdure qui les entoure."
Audrey Ferraro, un amour de camino, www.publibook.com

En sortie de la ville de Molinaseca, une albergue offrant des lits en extèrieur! Curieux! Le cheminant prend une photo.
Au même moment deux autres pèlerins font de même. Ce sont deux pèlerins français! Lui a pris le départ du camino au Puy, elle à Burgos ( c'est sa dernière séquence car accomplissant le camino sur plusieurs années). Ils cheminent ensemble!
Quelques mots, quelques échanges, un dialogue, qui ne cessera jusqu'à Cacabelos.
Campo, Ponferrada, Columbrianos, Fuentes Nuevas,Camponaraya, seront ainsi traversés et témoins.
Chacun des trois dira sa QUÊTE! Le temps passera et à 15h15, ils se séparent provisoirement, dans Cacabelos!
Rendez vous est pris au CEBREIRO!

El Acebo, 6h15, la rue.


Le chemin, au le ver du jour!


Les paysages, 7H45, Le Bierzo.



Les mêmes paysages



Les paysages du Bierzo


La rue principale de Molinaseca, 8h20



Hymne à la charcuterie!

L'albergue de Molinaseca, avec les fameux dortoirs.

La rencontre


Les vignes du Bierzo


Le camino aprésCamponaraya!


1 commentaire:

  1. Comme si on y étais !

    Pas après pas, les pieds et les jambes accompagnent le "Cheminant" ...  tandis que son esprit s'éveille au chemin ... ce chemin de fertilité qui jour après jour transmets son énergie et sa moisson de nourriture ... celle-là même qui nous permet tous les soirs de satisfaire notre curiosité ... comme une addiction ...

    nous sommes sur le chemin, quelque part dans l'ombre qui ne quitte pas "el Pérégrino" ...  pour peu que le soleil illumine le Camino ! 

    on compte les pas qui nous conduiront un jour, peut-être, dans les traces des Pèlerins ... un peu à l'image de Garmino, on s'approprie le tracé qui fige chaque étape ... et nous donne l'illusion de l'avoir déjà parcourue !

    On résiste !!?

    RépondreSupprimer

Vos observations: