mardi 21 août 2012

Etape La Virgen del Camino - Hospital de Orbigo: l'eau, les roses, le maïs


Etape La Virgen del Camino - Hospital de Orbigo:25 kms, 6h

..." Ici la meseta n'est plus qu'un vague souvenir.Elle laisse place aux terres arides du Paramo, aujourd'hui régénérées par un système d'irrigation permettant la culture du mais. Immense et interminable plateau autrefois désertique, le Paramo est perché à plus de 8OO m d'altitude et constitue une plate forme entre les fleuves Bernesga, Esla et Orbigo...."
Audrey Ferraro, "un amour de camino" www.publibook.com

Depuis Mansilla de Las Mulas, Leon, le chemin n'arrive plus à quitter la route nationale 120: parfois il se confond et le danger est réel, souvent il est collé tantôt à droite, tantôt à gauche du chemin! séparé par une étroite bande de terre. La méditation du cheminant est polluée par le bruit assourdissant des véhicules légers ou lourds.
Heureusement les canaux d'irrigation qui longent le chemin portent une eau qui en s'écoulant libère une musique divine. Et l'eau s'écoule plus vite qu'il n'accomplit ses pas.
C'est cette eau qui nourrit les champs et peut être aussi quelques jardins offrant à la vue du passant des roses rouges et blanches de toute beauté.
Sur le chemin, ce matin, les rencontres sont assez rares mais toujours porteuses de regards et génératrices des termes consacrés:" Hola! Buen Camino!". Curieusement ce matin, les pèlerins sont généralement en groupes de 2, principalement des jeunes ( fille-fille, fille-garçon). Les bicigros sont nombreux et souvent imprudents.
La Virgen del Camino et son monument moderne qui lui est consacré, Valverde de la Virgen, San Miguel del Camino, Villadangos del Paramo( à 890m d'altitude), San Martin del Camino...
Enfin Puente de Orbigo, el Puente Viejo, Hospital de Orbigo.







Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos observations: