lundi 20 août 2012

Etape Mansilla de las Mulas - Leon - La Virgen del Camino: les pierres et la lumière.


E8-Mansilla - Leon - La Virgen del Camino:27.5 kms, 6H20 - 14H, 7H40 (visite de la cathédrale de Leon comprise). Lundi 20 août.

..." les nuages industriels deviennent rapidement une compagnie obligatoire"..."Au calme des plaines espagnoles succèdent le bruit de la ville moderne et la pollution des pots d'échappement."
Audrey Ferraro, "un amour de camino", www.publibook.com

Le cheminant savait que l'étape d'aujourd'hui se developperait dans un tissu péri urbain ou urbain, au milieu des nuisances! Finie la solitude du cheminant sur un sentier qui finissait par lui appartenir! Retour dans le bruit et l'anonymat!
Le chemin retrouvé à 6h20 portait pourtant encore les vertus du vrai chemin, mais cela dura peu. Il devint même dangereux lorsque se confondant souvent avec la bande d'arrét d'urgence de la route nationale, comme à Villarente, Puente Villarente, où le tracé du chemin devient un point singulier trés dangereux.
Cette étape est pourtant nécéssaire à l'épreuve du chemin, rappelant que rien n'est jamais acquis et que tout est réversible à tout moment!
C'est au cheminant de témoigner d'une adaptabilité croissante face à des situations qu'il finissait par oublier!
Arcabueja, un chien qui aboie sur les pèlerins. Le chemin qui s'élève vers l'alto del Portillo, 880m.La fameuse passerelle bleue pour entrer à Léon.
Rendu anonyme dans la ville, il trouvait pourtant rapidement l'opportunité de s'élever à nouveau au delà des contingences modernes: la cathédrale allait lui offrir une prise de lumière!
L'art roman avait privilégié la pierre, l'art gothique a réussi à privilégier la pierre et la lumière! La pierre est symbole du travail et de la matière! La lumière renvoie au Divin: elle est Esprit. Elle vient inonder celui qui fait l'effort de vouloir l'accueillir, elle lui donne les forces de transcendance lui permettant d'aller toujours au delà. Plus loin, Ultreia, Plus haut,Sus eia!
..."La lumière colorée entre par d'immenses vitraux, sur une surface avoisinant les mille neuf cent mètres carrés." Audrey Ferraro.











Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos observations: