mercredi 6 juin 2012

El menu del peregrino: le Vigneron et les sarments !



Sur le Chemin de Compostelle, le Pèlerin boit beaucoup !
Bien sûr et d’abord, de l’eau, pour alimenter, réguler  son effort et libérer une énergie de cheminement ! L’eau l’accompagne pendant toute l’étape, 5 heures, 6 heures, 7 heures voire plus !
Boire avant d’avoir soif ! S’assurer que ses urines restent blanches !
L’eau vient du robinet de l’albergue, de l’hôtel, de la casa rural, où il a dormi …,
Ce peut être aussi une eau minérale, gazeuse ou non, achetée dans l’alimentation du village étape !
Ce peut être encore celle bue aux fontaines rencontrées sur le chemin !
Enfin, elle peut être donnée  par les riverains du camino !

Mais, le pèlerin ne boit pas que de l’eau !
Il boit aussi de la bière et du vin ou plutôt des bières, des vins…
La bière a la faculté de réhydrater le corps, elle est traditionnellement bue entre pèlerins, en attendant le dîner du soir ! Une tournée, deux tournées, cela fait partie du rituel ! Le camino est plein de rituels ! En Navarre on parle de cagna ! (n tilda)
Et puis le vin, les vins, vins d’Irouléguy à Saint jean Pied de Port, vins de Navarre, de Rioja, de Castille, du Bierzo, de Galice, vins d’Espagne…

El Menu del Peregrino offre à côté du pain,  Eau et Vin !  C’est un peu comme s’il reproduisait la Cène !
Dans l’Evangile de Jean (n’oublions pas que ce Jean, Jean l’Evangéliste, est le frère de Jacques, l’apôtre de Compostelle), il est dit par le Christ, avant d’être trahi par Judas :
«  Moi, je suis la vigne véritable
Et mon Père est le vigneron.
Tout sarment en moi qui ne porte pas de fruit,
 Il l’enlève,
Et tout sarment qui porte du fruit,
Il l’émonde,
Pour qu’il porte encore plus de fruit.
Moi, je suis la vigne ;
Vous, les sarments.
Celui qui demeure en moi, et moi en lui,
Celui-là porte beaucoup de fruit ; » Evangile de Jean.

Alors, sur le Chemin, boire de l’eau, de la bière, du vin, c’est être sarment de vigne !
«  Buvez en tous…. » Evangile selon Saint Matthieu !
… dans le roman d’Audrey FERRARO, Ester et Frank parlent peu du vin, plus du pain (à travers les menus, spécialités…) !
C’est normal, ils sont très jeunes…ils ont encore bien du temps pour…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos observations: